Cette année, notre Comité de sélection a décidé d’accorder des bourses à 15 jeunes talents exceptionnels qui rejoindront la grande famille des boursiers Bakala. Découvrez leur histoire et leurs projets d’avenir !

Bettina KAST

Université actuelle :Institut de hautes études internationales et du développement
Future université :Université George Washington, Elliot School of International Affairs

Bettina aimerait travailler pour une ONG ou une organisation gouvernementale dans le domaine de la
protection de l’environnement. Elle s’intéresse en particulier à la réglementation des émissions de CO2. C’est pourquoi elle a choisi de suivre une spécialisation en Politique énergétique et environnementale internationale durant son semestre d’échange à la GWU.

Lara JOST

Université actuelle :UNIGE
Future université :St. Andrews

Lara espère poursuivre une formation universitaire en philosophie et obtenir un poste de professeur titulaire. Sa thèse de doctorat en épistémologie contemporaine aura pour but de fournir un nouveau modèle de connaissances qui intègre des ressources épistémiques issues d’expériences de vie. Lara est très motivée et passionnée par son domaine. Au cours des dernières années, Lara est intervenue dans différentes conférences internationales où elle a pu présenter son travail.

Robin CORMINBOEUF

Université actuelle :UNIL
Future université :LSE

Robin poursuit un master en sociologie à la LSE, une école qui offre une formation exigeante et approfondie dans les domaines de la théorie sociologique, de la méthodologie et des principaux champs de recherche sociologique. Il se concentre principalement sur la question LGBT et les inégalités sociales. Après s’être tourné vers des études universitaires sur le tard, Robin aimerait pouvoir combiner toutes ses expériences afin de pouvoir travailler dans une ONG ou continuer son travail de recherche avec un doctorat.

Thibault DECOPPET

Université actuelle :EPFL
Future université :Oxford

Dès le lycée, Thibault savait qu’il voulait consacrer sa vie à l’étude des objets mathématiques abstraits. Il a étudié la topologie, la théorie des catégories et l’algèbre abstraite dans son diplôme de premier cycle et a décidé de se concentrer sur la topologie algébrique pour son doctorat en mathématiques à l’Université d’Oxford, où il doit rédiger sa thèse sous la supervision du professeur Douglas, l’un des plus éminents spécialistes mondiaux de la physique mathématique, de la théorie des catégories et de la topologie algébrique.

Eliis Maria PETERS

Université actuelle :UNIGE
Future université :Oxford

Ellis est convaincue que la formation multiculturelle dans le domaine des lettres est indispensable à la sauvegarde de la démocratie. C’est pourquoi elle souhaite se consacrer à l’éducation et aux politiques culturelles. Son projet de recherche porte sur la première grande crise européenne des réfugiés du XXe siècle et examine les politiques identitaires et les expériences intersubjectives dans la littérature sur les réfugiés.

Florian LIENHARD

Université actuelle :ETH
Future université :Cambridge

Florian se passionne pour la recherche d’exoplanètes, un domaine de recherche émergent qui a pour but de mieux comprendre la nature et la manière dont se forment les systèmes planétaires. Ce domaine d’études va nous permettre d’enfin répondre à la question de savoir s’il existe une vie extra-terrestre et, si oui, l’endroit où la trouver. Florian va effectuer son doctorat à Cambridge sous la supervision du professeur Didier Queloz, un des plus grands spécialistes dans ce domaine.

Mona ZIMMERMANM

Université actuelle :Institut de hautes études internationales et du développement
Future université :Tufts University, The Fletcher School of Law and Diplomacy

Mona poursuit une carrière influente et socialement engagée dans le domaine de l’analyse du risque politique. C’est pourquoi elle a choisi de passer un semestre à l’école Fletcher, la plus ancienne école de relations internationales des États-Unis. Elle s’intéresse particulièrement à l’analyse des risques politiques et à la cybersécurité.

Lea SCHNEIDER

Université actuelle :UZH
Future université :King’s College London

Lea a choisi de se spécialiser en droit international privé et public et en droit relatif aux droits de l’homme. Le fait de suivre un double cursus à la Dickson Poon School lui permettra non seulement d’étudier le système juridique international et en particulier la jurisprudence britannique, mais également de comparer les systèmes juridiques suisse et britannique.

Fabian BAUMER

Université actuelle :HSG
Future université :University of Edinburg

Fabian a développé une passion pour la complexe question des droits de l’homme pendant ses études de premier cycle et a décidé qu’il effectuerait sa carrière dans le domaine des ONG à vocation humanitaire. Désireux de compléter l’expérience juridique qu’il a déjà acquise en étudiant les affaires internationales, il poursuit actuellement un master de droit à l’Edinburg Law School.

Nathanja BAUMER-SCHUPPLI

Université actuelle :UZH
Future université :University of Edinburgh

Nathanja a pour but de devenir vicaire au sein de l’Église réformée de Suisse. C’est pourquoi elle a postulé pour étudier la théologie à l’Université d’Edimbourg, où l’accent est mis sur le travail des textes bibliques.

Simone Diego FASCIATI

Université actuelle :ETH
Future université :Oxford

Simone se rend à Oxford pour faire son doctorat en physique de la matière condensée, plus précisément dans le domaine expérimental des circuits supraconducteurs pour l’informatique quantique. Il souhaite travailler au développement de cette nouvelle technologie passionnante, qui pourrait entraîner des changements radicaux dans toutes sortes de domaines tels que la physique, la chimie, le développement de médicaments et la sécurité des communications.

Fidan SULJIK

Université actuelle :EPFL
Future université :Oxford

Fidan a décidé de poursuivre sa formation en physique des particules, un domaine qui revêt une grande importance pour la Suisse, où se trouve le plus grand laboratoire de physique des particules au monde, le CERN. Fidan a travaillé sur l’expérience LHCb (expérience du LHC sur le quark beauté) au CERN et il va se concentrer encore davantage sur le LHCb au cours de son doctorat à Oxford.

Felix Böwing

Université actuelle :ETH
Future université :Stanford

Fasciné par l’idée de voitures autonomes dans les rues de nos villes, Felix veut développer des algorithmes pour coordonner le rechargement des flottes de voitures. Le rechargement est actuellement l’un des plus gros problèmes rencontrés par les voitures électriques, car le manque de coordination des opérations de rechargement crée des pics de consommation sur le réseau électrique. Felix relèvera ce défi en tant que chercheur invité dans le laboratoire de pointe du professeur Pavone situé à Stanford.

Luisa Egli

Université actuelle :UZH
Future université :University of California, Berkeley

Luisa s’intéresse depuis longtemps au droit international des affaires et à la comparaison du système juridique suisse avec celui des autres pays. En suivant une solide formation juridique en droit suisse, européen et américain, elle pourra contribuer à l’échange et à la coopération internationale dans le cadre professionnel.

Blaise Robert

Université actuelle :Harvard Medical School
Future université :Harvard Medical School

En rédigeant son mémoire de maîtrise, Blaise a été fasciné par la façon dont le son peut transporter des informations et des émotions complexes ainsi que par la capacité du cerveau à s’adapter en fonction de nos expériences passées. Il a donc décidé de poursuivre ses recherches dans ce domaine et a commencé son doctorat en sciences de la parole et de l’audition. Son but est de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques en exploitant le pouvoir d’adaptation et de réorganisation du cerveau afin de traiter les troubles sensoriels comme l’acouphène.