Helene finalisera sa thèse de doctorat à la faculté de droit de Harvard. Sa thèse, intitulée « La réutilisation des données de santé à des fins de recherche à l’ère du Big Data et de l’intelligence artificielle », est un vrai sujet d’actualité. Harvard accueille deux des plus importants centres mondiaux spécialisés dans les recherches juridiques de pointe en matière de données de santé et de protection de la vie privée. Ces travaux de recherche vont s’avérer très utiles à Hélène dans la préparation de sa thèse.