Janik poursuivra son cursus académique en faisant un doctorat en mathématiques appliquées et physique théorique à l’Université de Cambridge. Il s’intéresse particulièrement à la recherche théorique en physique de la matière molle et souhaite orienter progressivement ses recherches vers l’application de la physique de la matière molle à la matière vivante. Il pense que c’est la voie la plus prometteuse pour élucider les lois physiques fondamentales qui régissent l’émergence de la vie.