Simone se rend à Oxford pour faire son doctorat en physique de la matière condensée, plus précisément dans le domaine expérimental des circuits supraconducteurs pour l’informatique quantique. Il souhaite travailler au développement de cette nouvelle technologie passionnante, qui pourrait entraîner des changements radicaux dans toutes sortes de domaines tels que la physique, la chimie, le développement de médicaments et la sécurité des communications.