Après avoir obtenu sa licence en physique à l’ETH, Salvatore s’apprête à aller étudier à l’université de Stanford afin d’y réaliser son mémoire de master dans le domaine de la cosmologie théorique. Il utilisera plus précisément des outils de géométrie différentielle afin d’étudier les propriétés de l’espace-temps dans l’Univers primitif. Ce travail permettra de comprendre pourquoi l’Univers ressemble à ce qu’il est aujourd’hui.