Dès le lycée, Thibault savait qu’il voulait consacrer sa vie à l’étude des objets mathématiques abstraits. Il a étudié la topologie, la théorie des catégories et l’algèbre abstraite dans son diplôme de premier cycle et a décidé de se concentrer sur la topologie algébrique pour son doctorat en mathématiques à l’Université d’Oxford, où il doit rédiger sa thèse sous la supervision du professeur Douglas, l’un des plus éminents spécialistes mondiaux de la physique mathématique, de la théorie des catégories et de la topologie algébrique.