Virginie aura l’opportunité de réaliser ses thèses de master au Lawrence Berkeley National Laboratory en Californie. Le projet sur lequel portera sa recherche consiste à comprendre le mécanisme de croissance des dispositifs cristallins pour les cellules solaires en tandem à haute efficacité de conversion de puissance. Une telle recherche pourrait aider le monde à relever les défis énergétiques mondiaux actuels.